Causes

La fissure anale, une petite déchirure de 1 ou 2 cm de la peau de l’anus peut avoir différentes origines. Elle peut être due à certaines maladies (comme la maladie de Crohn), elle peut résulter de certaines pratiques sexuelles ou elle peut avoir pour origine un traumatisme mécanique comme la constipation ou l’accouchement.

 

Dans tous les cas, un traumatisme est infligé à l’anus ou au canal anal.

On considère que 10% de la population est touché une fois dans sa vie par une fissure anale.

La fissure peut apparaître graduellement puis empirée si elle n’est pas soignée rapidement. On pense souvent à la constipation lorsqu’on cherche en la cause d’une fissure. Mais celle-ci peut être aussi générée par une diarrhée à répétition. D’autres maladies du canal anal peuvent favoriser l’apparition d’une fissure anale. C’est par exemple le cas des hémorroïdes. Cependant, on ignore bien souvent la cause initiale.

Au cours de l’accouchement, un traumatisme au niveau du périnée peut entraîner une déchirure anale.

Chez un enfant, la cause peut être également la constipation mais il peut aussi s’agir d’une mauvaise utilisation du thermomètre. Les fissures sont plus courantes chez les bébés de 6 mois à deux ans.

 

La lésion se produit souvent à l’arrière de l’anus. Cela vient du fait que c’est dans cette zone que les sphincters sont les plus faibles. Chez les femmes, dans 10% des cas, la lésion sera antérieure à cause de la localisation du vagin. Quand les déchirures se produisent dans une autre zone, cela est souvent le signe d’un problème autre qu’un traumatisme mécanique. D’autres maladie peuvent provoquer une déchirure de l’anus: maladie de Crohn, cancer anal, leucémie, infections virales, tuberculoses, maladies sexuellement transmissibles…

 

Les personnes ayant un sphincter interne hypertonique peuvent avoir tendance à développer plus facilement des fissures anales. Le spasme du sphincter génère une pression importante du canal et tend à le rétrécir. Cela peut favoriser le déchirement de l’anoderme au cours de la défécation suivante. De plus, après l’expulsion des selles, le sphincter interne aura tendance à se contracter violemment ce qui sera défavorable à la cicatrisation.

 

Pour guérir, il faut traiter la constipation. Cela peut se faire par le biais de laxatifs naturels ou non. L’alimentation et l’apport d’eau ont également une part importante dans le traitement de la constipation.

 

Pour avoir un passage à la selle sans heurts, il sera important d’avoir un apport suffisant en fibres, de boire 1,5l d’eau par jour, d’avoir une activité physique régulière. Enfin, il est important d’aller aux toilettes dès que le besoin s’en fait sentir. En effet, plus les selles resteront longtemps dans le colon plus elles auront tendances à se déshydrater, rendant leur évacuation plus difficile.

Il est d’autant plus difficile de briser ce cercle vicieux car la douleur d’une déchirure anale provoque une réticence du malade à aller aux toilettes. Pour faciliter l’évacuation des selles il existe plusieurs types de laxatifs y compris des laxatifs naturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *