Reconnaître une fissure anale

La fissure se caractérise par la douleur vive et intense qui se produit au cours de la défécation. La douleur vive peut alors s’estomper après l’évacuation des selles. Dans certains cas, la douleur revient et dure plusieurs heures après être allé aux toilettes. Elle peut empirer en position assise et peut gêner pour marcher.

Quelques tâches de sang rouge vif peuvent être visibles sur les selles, dans la cuvette ou sur le papier toilette après l’exonération.

Dans certains cas, la douleur est si intense que les patients refusent d’aller aux toilettes par la suite. Cela peut générer une constipation qui aggravera la fissure.

La guérison passe par une cicatrisation complète de la lésion. Il est donc important que les selles soient suffisamment molles pour que leur évacuation n’endommage pas davantage la zone affectée. Les traitements viseront à lutter contre la douleur et favoriser la cicatrisation de la plaie.

Cette affection se manifeste aussi bien chez les hommes et les femmes et peut toucher les jeunes enfants.

Une douleur de l’anus et la présence de sang dans les selles peuvent être le signe d’une fissure anale. Il convient dans ce cas de prendre des mesures immédiates pour soigner une fissure. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *